Innov-Eco² propose une formation théorique et pratique à la gestion optimisée des prairies par le pâturage des herbivores. Durant la formation en salle, sont présentés les processus biologiques qui conditionnent un pâturage tournant dynamique, ainsi que les règles techniques et pratiques de sa mise en oeuvre sur un parcellaire pour un lot d'animaux ou sur une exploitation entière.

Les différents aspects abordés durant ces sessions de formation sont :

1) Le cycle sol/plante/animal :

a. Fonctionnement du cycle, besoins et restitutions de chaque élément ;

b. Le rôle de chaque élément ;

c. Conditions à respecter pour supprimer la fertilisation chimique et maintenir la productivité.

2) Physiologie des graminées et des légumineuses :

a. Stades de développement des graminées et légulmineuses ;

b. Fonctionnement et intérêt du tallage et de l’enracinement des espéces ;

d. Sénescence des feuilles (facteurs inductifs et phase d’apparition) ;

e. Modalité de repousse après une coupe.

3) Fonctionnement de la prairie pâturée :

a. La gestion des réserves énergétiques des plantes ;

b. La dynamique de repousse après chaque broutage (quantité et qualité) ;

c. Les hauteurs d’herbe optimale pour le broutage ;

d. La gestion des mauvaises herbes ;

e. L’implantation des prairies.

4) Les animaux au pâturage, comportement et conditions pour une performance élevée :

a. Les besoins des animaux selon leurs catégories et leurs états ;

b. Les risques d’apparition et la gestion des refus ;

c. Les facteurs qui influencent le niveau d’ingestion ;

d. Bien gérer son abreuvement ;

e. Résoudre les problèmes de portance ;

f. Gestion du parasitisme.

5) Mettre en place un nouveau projet de pâturage tournant dynamique :

a. Définir ses objectifs ;

b. Evaluer son potentiel ;

c. Calculer la surface nécessaire par animal et la plage de vitesse de rotation nécessaire ;

d. Evaluer ses besoins, les rotations et le temps de présence des animaux par paddock ;

e. Définir le nombre de subdivisions à mettre en place ;

f. Exemple d’un cas concret.

6) Gérer les moments clés tout au long de la saison :

a. Planifier son année dès le démarrage de pousse pour allonger et sécuriser le rendement ;

b. Réussir le déprimage ;

c. Gérer les périodes de fortes pluies ; 

d. Gérer le pic de pousse sans perdre la qualité de l’herbe ;

e. Préparer les plantes à l’été ;

f. Gérer la reprise automnale ;

g. Préparer les plantes à l’hiver et au redémarrage du printemps suivant.

Une demi-journée supplémentaire permet aux éleveurs de visualiser la technique et de comprendre son fonctionnement sur une exploitation l'ayant adopté dans leur région d'origine. Une ou plusieurs demi-journées collectives sont ensuite organisées chez des éleveurs volontaires pour transférer la méthode de diagnostic permettant d'élaborer un projet de PTD appliquée à l'exploitation (voir Diagnostic-projet de PTD). Cette formation a lieu généralement durant l’automne et l’hiver de chaque année, pour une mise en place d'un PTD par les éleveurs participants au printemps suivant.

Cette formation sur la connaissance et la conception d'un PTD en exploitation d'élevage herbivore est suivie de mi février à fin octobre par des journées techniques sur les exploitations ayant installés leurs systèmes de PTD. Ces échanges et visites complémentaires permettent aux éleveurs de connaitre les systèmes installés par leurs collègues et d'améliorer leurs pratiques de gestion du PTD au cours des saisons. Des outils permettant de mesurer les évolutions en terme de production des prairies, de chargement des animaux et de résultats économiques y sont également partagés. 

Ces cycles de formation peuvent s’organiser à la demande d'un groupe déjà établi ou spontanément lorsque suffisamment de personnes en font la demande (au moins 3 éleveurs). Dans les deux cas, les parcours peuvent faire l’objet d’un financement VIVEA et donc être proposés gratuitement aux éleveurs intéressés.

 

logoinnov eco2016