Innov-Eco² propose un accompagnement collectif à des agriculteurs polyculteurs et éleveurs souhaitant s'engager dans l'amélioration du fonctionnement agronomique et agro-écologiques de leurs sols.Les pratiques de non labour, l'utilisation de couverts végétaux et la mise au point de rotations de cultures durables constituent un processus d'innovations qui doit s'adapter au terroir des agriculteurs mais durant lequel ceux-ci avancent trop souvent seuls.

Innov-Eco² propose à des groupes locaux - non encore accompagnés sur cette thématique - de les appuyer dans leur démarche. Via un processus de formation négocié (durant lequel il sera fait appel aux fonds VIVEA pour financer l'accompagnement de formation), Innov-eco² disponibilisent des connaissances techniques et scientifiques, facilitent des diagnostics agronomiques de sols et de cultures et  mobilisent ponctuellement des spécialistes de l'agriculture de conservation pour réaliser des compléments techniques (profils de sols, matériels et ITK des rotations de cultures).

 

Thémes abordées en formation en salle :

 

 + sur la gestion durable des sols cultivés : 

a. l'analyse du fonctionnement des sols sous forêt (ou sous prairie permanente) comme système vivant, autonome et sans perte ;

b. l'évolution des matières organiques du sol ;

c. les apports organiques et minéraux (via les fumiers / lisiers / composts, couverts végétaux et intercultures) dans les sols cultivés ;

c. l'influence des modes de mises en culture (labour, TCS, semis direct) et des couverts végétaux sur l'évolution des sols cultivés ;

d. la réalisation de bilans de fertilisation minérale et organique (à l'échelle parcellaire) et de bilan humiques (à l'échelle des rotations) ;

 

+ sur la gestion des couverts végétaux et des intercultures fourragères  : 

a. les couverts végétaux et leur introduction comme interculture fourragère ou engrais vert en fonction des pédoclimats, des rotations et de l'assolement

b. les potentialités, les modes d'implantation et l'utilisation des intercultures fourragères et engrais verts sur cultures et prairies ; 

c. l'apport des couverts végétaux / engrais verts en terme de bilan de fertilisation et de bilan humique ;

d. l'apport des intercultures fourragères (automne, été) sur l'autonomie fourragère, protéique et énergétique de l'élevage et sur le bilan humique  ;

 

Suivis et diagnostics réalisés lors des visites d’exploitation et des apprentissages de terrain :

a. Diagnostic rapide de l'état agronomique du sol, son fonctionnement actuel et son évolution sur la base d'interprétations des principales caractéristiques (structure, texture, porosité, matière organique, formes et couleurs des mottes, relief et capacité d'infiltration du couvert, carences visuelles, etc.) ;

b. Echanges et analyse du potentiel productif de la culture, la prairie ou le couvert végétal en place et de sa rhizosphère (mesure de la biomasse présente, estimation des apports/besoins en N, P, K, ..) ;

c. Analyse technico-économique en collectif des itinéraires pratiqués sur les couverts végétaux, les cultures et les intercultures fourragères du groupe.

 

A la différence des formations sur l'optimisation du pâturage, l'approche en agriculture de conservation est proposée sur un cycle d'accompagnement long (2 ou 3 ans), le contenu étant réajusté en fonction de la demande des groupes d'agriculteurs. Cette formation peut être renforcée par l'intervention de spécialistes de l'agriculture de conservation et élevage laitier - La Vache Heureuse - ou d'agronomes spécialistes en suivis agronomiques et économique des cultures et rotations durables - Agronomie et terroirs. 

 

Vous désirez monter un groupe local de formation en agro-écologie et vous avez besoin d'accompagnement dans la durée, n'hésitez pas à nous contacter !

 

logoinnov eco2016